Les chiffres de la bio

Des paysans toujours plus nombreux à passer le cap

Depuis mi-2015, de nombreux paysans et paysannes ont décidé de convertir leur ferme. Cette tendance, dont bénéficient autant les filières animales que végétales, est particulièrement marquée en bovins lait et bovins viande, ainsi qu’en grandes cultures.

En optant pour la bio, les producteurs et productrices ont aussi fait le choix de se positionner sur un marché dynamique au sein de filières économiques structurées et rémunératrices.

Chiffres clés de la bio en France en 2017

  • 19 nouvelles fermes bio par jour en 2017
  • +4 400 producteurs bio en 2017
  • 36 664 fermes bio au 31 décembre 2017, soit 8,3 % des fermes françaises
  • 6,5 % de la SAU en bio ou conversion soit 1,77 million d’hectares en 2017
  • +15 % de surfaces bio en un an, avec près de 520 000 ha en conversion

Et en Europe ?

D’après l’Agence Bio, près de 270 000 exploitations agricoles cultivaient plus de 11,2 millions d’hectares en bio soit 6,2% de la SAU dans l’Union européenne à 28, en 2015.

De nombreux intermédiaires développent également une activité de transformation en bio. Au 30 juin 2017, ils étaient 16 259, soit une augmentation de 10% par rapport à 2016.

Trois grandes régions concentrent plus 50% des fermes bio : Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine.

Les régions PACA, Pays de la Loire, Bretagne et Grand-Est sont les quatre autres territoires comptant plus de 2000 fermes bio.

Un marché en pleine expansion

En réponse aux attentes des consommateurs, les acteurs de la distribution étoffent rapidement leurs gammes de produits bio avec une préférence assumée pour le « made in France ».

Cette recherche d’approvisionnements français touche tous les canaux de distribution, au sein d’un marché qui se caractérise par un équilibre entre magasins spécialisés (38% de parts de marché), vente directe  (14% de parts de marchés) et grande distribution (43% de parts de marché).

Un marché qui n'a rien d'une niche

  • 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017 en France et 25,5 milliards € dans l’Union Européenne en 2014
  • Entre 2011 et 2016, le marché alimentaire des produits bio a progressé de plus de +82 %
  • +15% de chiffres d’affaires en 2017 pour les magasins spécialisés

Evolution du marché alimentaire biologique par circuit de distribution. Source Agence Bio / AND

Des consommateurs qui plébiscitent la bio

Les Français font confiance à l’agriculture biologique et reconnaissent ses nombreux bénéfices : préservation de l’environnement, qualités nutritionnelles, santé. Perçue comme une réponse cohérente, fiable et concrète à des enjeux sociétaux majeurs, la bio est désormais sortie d’un marché de niche et dispose d’une large base de consommateur, couvrant des habitudes de consommation diverses.

  • 9 français sur 10 ont consommé bio au moins une fois en 2016 et près de 7 sur 10 disent même consommer régulièrement bio
  • 96% des consommateurs bio ont l’intention de maintenir ou d’augmenter leur consommation de produits bio
  • 93% des Français font confiance aux produits bio
  • 71% des produits bio consommés en France sont origine France
  • 15% des français consomment bio quotidiennement contre 10% en 2015

La France, pays majeur de la bio en Europe

Fin 2016, 291 326 exploitations agricoles européennes cultivaient près de 12 millions d’hectares. 6,7 % de la SAU européenne est en bio en 2016.

Plus de la moitié des surfaces et des fermes bio se situent dans 4 pays : Espagne, Italie, France et Allemande.

La France dans la bio européenne

  • 13% des surfaces bio cultivées fin 2016 en Europe
  • 11% des fermes bio fin 2016
  • 20% des achats de produits bio fin 2016
  • 1er pays européen pour les viandes bio

Superficies cultivées en bio (certifiées & en conversion); Nombre d’exploitations bio; Part de la bio dans la SAU dans les pays de l’UE – 2016 – Source : Agence-bio