Je m’installe en bio

Vous réfléchissez à votre orientation professionnelle ? Vous suivez actuellement une formation agricole ? Vous envisagez une reconversion professionnelle vers l’agriculture bio ? Vous allez reprendre l’exploitation familiale ?

Que vous veniez du milieu agricole ou non, vous vous posez des questions sur l’installation en agriculture en général, et sur l’installation en bio en particulier ?

Retrouvez dans ces pages des infos pratiques et des témoignages pour vous aider à construire et concrétiser votre projet !

En choisissant la bio, vous faites le choix d’un mode de production en plein essor

L’agriculture biologique a le vent en poupe !

En 2019, l’agriculture biologique c’est 47 196 fermes en bio (10,4 % des fermes) et 8,5 % de la surface agricole. Les surfaces en bio ont doublé en 5 ans. Céréales, fruits et légumes, élevages bovin, caprin, ovin, plantes à parfum, aromatiques et médicinales… toutes les productions sont concernées.

3 régions sont en tête dans la course pour le développement de la bio : l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes mais toutes les autres voient le nombre de fermes et les surfaces en bio progresser.

Vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à souhaiter vous installer en agriculture biologique !

Au niveau régional, certaines données permettent de se faire une idée de la part des installations qui se font en mode de production biologique. En 2019, les installations aidées en bio représentaient par exemple :

  • Plus d’un tiers des installations en AuRA ;
  • 32 % des installations en Bretagne ;
  • 31 % en Pays-de-la-Loire ;
  • Un quart en Nouvelle-Aquitaine ;
  • Environ 20 % en Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté.

En vous installant en bio, vous faites un choix d’avenir

L’agriculture bio répond aux défis environnementaux, sociaux et économiques de l’agriculture du XXIe siècle.

  • Prenant en compte la biodiversité, respectant la saisonnalité et le bien-être animal et s’affranchissant des engrais et produits phytosanitaires de synthèse, il est respectueux des hommes et des femmes, des animaux et de l’environnement ;
  • L’AB ne se résumé pas aux normes définies par le cahier des charges européen, la bio, c’est aussi un ensemble de pratiques innovantes : techniques de production, équipements, variétés, races, organisations du travail, débouchés…
  • Avec le travail réalisé par l’IDDRI sur le scénario Ten Years For Agroecology (TYFA), on sait aussi que la bio apporte une solution crédible aux problématiques de sécurité alimentaire, en procurant une alimentation saine et de qualité aux populations. D’ailleurs, la demande des citoyens pour des produits bio augmente.

Choisir de s’installer en AB, c’est avoir un métier qui a du sens, qui offre des perspectives, qui permet une rémunération correcte.

En 2026, 45 % des agriculteurs et agricultrices, quel que soit leur mode de production, auront atteint l’âge de la retraite. De nombreuses fermes sont d’ores et déjà à reprendre partout en France !

Par où commencer ?

Vous êtes au tout début de votre réflexion ?

Vous êtes au collège ou au lycée et êtes en train de choisir votre orientation ? Vous travaillez depuis plusieurs années mais envisagez une reconversion professionnelle vers l’agriculture ?

Que vous soyez issu-e ou non du milieu agricole, l’installation en agriculture biologique est possible ! Aujourd’hui, de nombreux agriculteurs et agricultrices bio se sont installés dans le cadre d’une reconversion professionnelle après avoir exercé d’autres activités dans la santé, l’informatique, les sciences de l’ingénieur, l’éducation… Des jeunes non issus du milieu agricole choisissent aussi de suivre une formation agricole (Bac pro, BTS, école d’ingénieurs) avec la perspective de s’installer en agriculture biologique.

On sait par exemple que 60 % des productrices bio ne viennent pas d’une famille d’agriculteurs et un tiers sont devenues agricultrices bio après une reconversion professionnelle (Source : FNAB-Agence bio, Quelle est la place des femmes dans l’agriculture biologique ?, 2018).

Si vous êtes dans cette situation, prenez votre temps pour mûrir votre projet !

Vous avez décidé de vous installer ?

Vous savez que vous voulez vous installer ? Vous allez reprendre une ferme existante ? Vous souhaitez créer de A à Z votre ferme  ?

Le chemin vers l’installation est un parcours riche en rebondissements ! Se former, trouver du foncier, financer son projet, réfléchir son organisation du travail… les questions que vous vous posez sont nombreuses. Voici quelques pistes pour vous orienter :

Ils et elles l’ont fait !