Emmanuel et Céline Cayron – Bovins lait – Aveyron

« Qualité plutôt que quantité »

Emmanuel et Céline Cayron (GAEC Parlan Bio), éleveurs de vaches laitières à Sainte-Juliette-Sur-Viaur en Aveyron, témoignent de leur conversion à l’agriculture biologique commencée en 2016. Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Achat d’une faucheuse auto-chargeuse, mise en place du pâturage tournant dynamique, formations… comment ont-ils mené à bien leur passage en bio et quels changements ont eu lieu sur la ferme ? quel bilan peuvent-ils déjà donner début 2019 ?

« Le système avant, c’était une production de lait de 300 000 litres environ, avec 10 ha de prairies permanentes, 10 ha de maïs ensilage, et ensuite que des prairies temporaires, il n’y avait pas de céréales. J’ai arrêté le maïs ensilage, et à la place j’ai fait des céréales… ça fait quand même un sacré changement au niveau de la ration. […]  Les surfaces en maïs ont été remplacées par des praires multi-espèces qui nous permettent de faire pâturer beaucoup plus qu’avant. Et ça aussi c’est un des points essentiels en bio. »

Pour en savoir plus

Ce témoignage fait partie de la série « Portraits d’éleveurs en conversion à l’AB » regroupant 8 témoignages d’éleveurs aveyronnais et bretons sur la conversion. Pour voir les autres vidéos et en savoir plus, c’est ici.
Une série réalisée en 2019 par Maëlys Bouttes et Arnaud Mansat, dans le cadre du projet de thèse de Maëlys Bouttes dirigé par Guillaume Martin (INRA UMR AGIR). Contributeurs : INRA, Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, APABA. Soutiens : programme PSDR4 Occitanie, INRA, La Région Occitanie, CASDAR Résilait, ANR Tatabox, CASDAR Optialibio, INP, École des docteurs de Toulouse, Agence BIO.