Charte des Paysan.ne.s-herboristes

Publié le : 13 juillet 2022
PPAM verveine

Crédit photo Fnab

La Charte des Paysan.ne.s Herboristes définit le métier et les valeurs défendues par les paysan.ne.s-herboristes qu’ils et elles s’engagent à respecter pour leur pratique : production artisanale, écologique et locale ; vente directe et/ou en circuits courts en herboristerie ; traçabilité et qualité ; transmission des savoirs…

 

La Fédération des Paysans Herboristes (FPH) a validé, au cours de son Assemblée Générale 2022, la Charte des Paysan.ne.s-herboristes. Ce texte définit le métier et les valeurs défendues par ces paysan.ne.s et qu’ils et elles s’engagent à respecter pour leur pratique. Après un long travail collectif pour récolter un maximum de contributions auprès de celles et ceux qui se reconnaissent dans cette profession, des échanges ont eu lieu sur la version finale, qui a été adoptée à l’unanimité. Cette charte définit le lien des paysan.ne.s-herboristes aux plantes, au vivant, aux territoires, à la transmission des savoirs, et aux consommateurs. Elle leur permet de mieux définir les contours de leur profession et de la rendre visible, en communiquant sur leurs valeurs auprès du grand public, des porteurs de projet, des producteurs.trices, mais aussi de leurs partenaires ou d’élus.

Voici ci-dessous le contenu de cette charte (version du 20 janvier 2022) :

« Nous paysan.nes-herboristes sommes lié.es à notre pays, à notre terroir, ancré.es dans notre époque et attentifs.ves aux mutations en cours. Nous souhaitons vivre un projet professionnel qui nous ressemble, en accord avec nos aspirations et nos savoir-faire. Nous oeuvrons en présence et conscience, dans le respect des liens d’interdépendance qui unissent la terre, la plante et l’humain. »

Fédération des Paysan.ne.s-herboristes

Le terme « paysan-ne » porte des valeurs qui nous sont chères.

Nous cultivons un lien direct avec les plantes et la terre à travers nos activités de cueillette et/ou culture qui sont la base de notre métier.

  • Notre travail s’inscrit à une échelle artisanale, écologique et locale.
  • C’est en travaillant à cette échelle que nous pouvons nous adapter aux besoins propres de la plante, à ses spécificités
  • Grâce à la proximité nous pouvons rencontrer les utilisateurs, créer une relation de confiance, un accompagnement, un dialogue, une reconnaissance réciproque.
  • Nous proposons des plantes pleines de vitalité, de très grande qualité.

Nous sommes des producteur.trices de plantes spécialisés en herboristerie

Les plantes médicinales que nous produisons sont destinées à la vente directe et/ou en circuit-court.

  • Nous les semons, plantons, cultivons, cueillons car nous sommes convaincu.es qu’elles participent au bien-être et/ou au maintien en bonne santé des personnes, des animaux ou des cultures.
  • Vendre des plantes médicinales implique d’être capable d’informer sur leurs usages et précautions d’emploi, d’identifier son champ de compétences et les situations nécessitant d’orienter vers des professionnel.les de santé.
  • Informer des usages des plantes et fournir des conseils de qualité aux consommateurs.trices en toute sécurité implique une formation spécifique, un apprentissage et/ou une expérience acquise au fil d’années de pratique et actualisée

Nous paysan.nes-herboristes nourrissons une connaissance intime des plantes que nous proposons

  • « On peut raconter les plantes que nous commercialisons ». Nous suivons la plante de sa naissance à sa récolte, nous connaissons son cycle de vie dans son biotope naturel ou de culture.
  • Nous sommes en mesure de garantir l’authenticité botanique, la qualité, la traçabilité des plantes et/ou des produits à base de plantes que nous vendons.
  • Nous sommes vigilant.es et sensibilisons les consommateurs.trices à la préservation et protection de la biodiversité, des ressources végétales et de leurs milieux, en concertation avec les autres acteurs de terrain (cueilleurs, centres d’études et de recherche, …).

Nous paysan.nes-herboristes sommes porteurs, semeurs et passeurs de savoirs et de sens.

  • Nous nous inscrivons dans la continuité d’un savoir populaire et rural acquis et constamment renouvelé depuis la nuit des temps. Nous tenons nos savoirs et nos gestes de nos ainés et nous nous engageons à les transmettre aux générations futures.
  • Nous contribuons à perpétuer un pacte multimillénaire entre les humains et les plantes.
  • Nous souhaitons permettre à chaque personne d’accéder et de se réapproprier l’héritage culturel que constituent la connaissance et l’usage des plantes médicinales.
  • Nous mettons en regard ces savoirs traditionnels avec les éclairages scientifiques contemporains et actualisons nos connaissances grâce à des formations, des rencontres entre pairs, avec d’autres professionnel.les (scientifiques, praticiens de santé, …), à de la formation initiale et continue, afin d’améliorer nos pratiques.

« Cette charte affirme nos valeurs. Elle engage chacun.e de nous, professionnel.le, à exercer son activité dans un cadre éthique et déontologique. »

Fédération des Paysan.ne.s-herboristes

La Fédération des Paysan.ne.s-Herboristes

La Fédération des Paysan-ne-s-Herboristes a été créée en mars 2016. Son objet est de promouvoir la profession de paysan.ne-herboriste et de lui permettre d’exercer pleinement son métier, à savoir : la culture, la cueillette et la transformation des plantes alimentaires, aromatiques, médicinales, tinctoriales et à parfum, la commercialisation en vente directe ou circuit-court des plantes et produits transformés à la ferme, l’information et le conseil aux utilisateurs.trices sur les propriétés, usages traditionnels et précautions d’emploi, en connaissance des normes et réglementations en vigueur.

Les Paysan-ne-s-Herboristes réalisent toutes les étapes du métier de manière artisanale selon les principes de l’agro-écologie. Ils-elles se reconnaissent dans les mentions SIMPLES, Nature et Progrès, Demeter ou AB.