Organisation de la filière PPAM

Publié le : 13 décembre 2019

La filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) comporte une grande variété d’espèces cultivées ou sauvages, qui approvisionnent notamment les secteurs de la parfumerie (fonctionnelle et alcoolique), de l’agro-alimentaire, de la cosmétique, de la pharmacie, etc. La filière française des PPAM dispose d’atouts exceptionnels et une très bonne structuration autour de nombreux organismes.

Vous trouverez un petit rappel sur différentes structures (nom, rôles, historique, site internet) afin d’y voir plus clair.

Interprofession reconnue

Le CIHEF (Comité Interprofessionnel des Huiles Essentielles Françaises) est la seule interprofession de la filière PPAM reconnue au niveau Européen. Créée en 1997, le CIHEF s’occupe de développer l’utilisation des huiles essentielles françaises sur le marché mondial, d’étudier et de promouvoir toutes mesures d’ordre économique, scientifique et technique visant à améliorer la compétitivité et la qualité de la production française, ou encore de favoriser la promotion et la mise en marché des huiles essentielles dont l’Interprofession a la charge : lavande, lavandin et prochainement sauge sclarée. Chaque lavandiculteur a l’obligation de réaliser annuellement ses déclarations parcellaires et de récolte auprès de cette Interprofession. L’Interprofession apporte aussi un appui sur la réglementation des huiles essentielles : Reach, étiquetage, vente directe, etc…
Pour plus d’informations : www.cihef.org

A savoir que la filière s’est positionnée par le biais de son « plan filière » dans la réflexion d’une entité commune telle qu’une Interprofession PPAM pour les années à venir.

 

Organismes économiques et / ou de promotion

Le CPPARM (Comité des Plantes à Parfum, ARomatiques et Médicinales), dont les origines remontent à 1969, réunit aujourd’hui la majorité des groupements de producteurs nationales (dont les coopératives) de la filière. Ses missions consistent à apporter des services dans les domaines tels que la connaissance des marchés, la promotion des produits, la coordination des actions commerciales réalisées par les adhérents, et la qualité de leurs produits mis en marché.
Pour plus d’informations : www.cpparm.org


Phytolia est une association nationale interprofessionnelle qui regroupe tous les acteurs (amont comme aval) de la filière des plantes de santé, beauté et bien-être, intervenant sur les matières premières, la production, l’extraction, la transformation, les ingrédients, la formulation et la distribution.
Pour plus d’informations : http://www.phytolia.plantes-sante-beaute-bien-etre.fr/

Organismes techniques

L’ITEIPMAI (Institut Technique Interprofessionnel des Plantes à Parfum, Médicinales, Aromatiques et Industrielles), assure une mission de recherche appliquée finalisée au service de la filière. Ses principales actions s’articulent autour de la création de variétés plus performantes, de la protection des cultures et de l’environnement (itinéraires techniques soumis à homologation), des nouvelles perspectives de productions (espèces, usages…).
Pour plus d’informations : www.iteipmai.fr


Le CRIEPPAM (Centre Régionalisé Interprofessionnel d’Expérimentations en Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales) mène des actions de recherche (dépérissement, sélection variétale, lutte contre les bio-agresseurs …), de production de plants sains certifiés, ou encore d’amélioration des techniques de récolte et transformation (mécanisation des cultures, séchage, distillation …). Le CRIEPPAM dispense également des formations sur des thèmes techniques spécifiques (séchage, distillation …).
Pour plus d’informations : www.crieppam.fr


Le CNPMAI (Conservatoire National des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales) date de 1987. Il a pour but de gérer, valoriser et conserver les ressources génétiques des PPAM afin de participer à la sauvegarde de notre patrimoine naturel, de mettre à la disposition de l’utilisateur un matériel végétal nouveau, amélioré ou simplement bien identifié, ou encore de faire découvrir au plus grand nombre la richesse de ces plantes utilitaires (visites grand public).
Pour plus d’informations : www.cnpmai.net


La Chambre d’agriculture de la Drôme (26) est particulièrement impliquée dans le rayonnement de la filière par le biais d’expérimentations, de conseils ou encore d’essais et de développement. Elle possède un service dédié à la filière PPAM.
Pour plus d’informations : https://extranet-drome.chambres-agriculture.fr/

 

Syndicats

PPAM de France, anciennement FNPAPAM (Fédération Nationale des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales), représente les intérêts des producteurs, des metteurs en marché et distillateurs, et les assiste dans leur développement. L’adhésion des distillateurs à PPAM de France est très récente : ils étaient avant unifiés sous leur propre syndicat national : la FNDPPAM (Fédération Nationale des Distillateurs de Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales), dissolue en 2012. PPAM de France représente aussi les syndicats et fédérations de lavandiculteurs et de distillateurs des départements du 04, 26 (+07) et 84.
Pour plus d’informations : https://www.ppamdefrance.com/


Le syndicat des SIMPLES (Syndicat Inter-Massifs pour la Production et l’Economie des Simples) se mobilise notamment pour contribuer au maintien des agriculteurs en zone de montagne / territoires marginalisés, promouvoir la production en agrobiologie et la commercialisation de plantes aromatiques et médicinales. D’autres actions sont menées pour sauvegarder et revaloriser les usages, les savoir-faire traditionnels et la reconnaissance du statut de paysan-herboriste.
Pour plus d’informations : https://www.syndicat-simples.org/

Organismes de défense et de gestion

L’APAL est l’Association des producteurs d’Appellation d’Origine Protégée de l’huile essentielle de lavande de Haute-Provence.
Pour plus d’informations : http://www.lavande-aop.fr/


L’AIHP (Association Interprofessionnelle des Herbes de Provence) est en charge du suivi et de la promotion de deux signes de qualité : le Label Rouge (LR) Herbes de Provence et l’Indication Géographique Protégée (IGP) Thym de Provence.
Pour plus d’informations : https://www.herbes-de-provence.org

Organismes pour le développement

Chambres d’agriculture (régionales et départementales) : chaque chambre possède des divisions de services, dont certaines travaillent au développement de la filière en régions, en fonction des possibilités et opportunités des différents territoires.

 


FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique), mais aussi divisions régionales (GRAB) et départementales (GAB). Certains groupements consacrés à l’agriculture biologique possèdent une division dédiée aux PPAM, et des techniciens spécialisés.
Pour plus d’informations : www.fnab.org

 

Autres organismes professionnels 

Association Interprofessionnelle Gentiana lutea : a pour mission de sauvegarder la ressource gentiane (gestion durable), développer la filière (rassembler des personnes physiques et morales, professionnels de la gentiane, représenter et promouvoir la filière), et valoriser et promouvoir la gentiane et ses sous-produits.
Pour plus d’informations : https://www.cpparm.org/la-gentiane/


L’AFC (Association Française des professionnels de la Cueillette de plantes sauvages) rassemble des professionnels de la cueillette pour promouvoir le métier de cueilleur, favoriser une cueillette commerciale durable et un métier responsable, et assurer la représentativité des cueilleurs auprès des autres opérateurs des filières et des pouvoirs publics.
Pour plus d’informations : http://www.cueillettes-pro.org/


Fédération des paysans herboristes : l’objectif de ce groupement est de rassembler les producteurs de plantes médicinales et aromatiques en vente directe, pour porter d’une même voix la spécificité de « paysan-ne-s-herboristes » dans la proposition de loi en cours afin de défendre leur place au sein des métiers de l’herboristerie.
Pour plus d’informations : https://paysans-herboristes.org/

Article rédigé par Jennifer Coët – CPPARM