La filière Bovin lait

En 2015, on dénombre 2432 exploitations produisant du lait de vache certifiées bio en France, soit 4% des exploitations laitières françaises. Elles sont réparties sur l’ensemble du territoire national. Dans ces fermes, la production annuelle représente en moyenne par exploitation un volume d’environ 230 000 litres de lait, et on compte en moyenne 47 vaches laitières par exploitation.

Avec 684 nouveaux producteurs engagés en bio au premier semestre 2016 et encore 143 au second semestre, la filière enregistre 5 fois plus de conversions que sur l’ensemble de l’année 2015 (source : CNIEL). Cette dynamique devrait permettre d’atteindre une collecte de plus de 800 millions de litres en milieu d’année 2018.

La consommation des ménages en produits laitiers augmente pour l’ensemble des produits, avec une hausse de plus de 20 % entre 2015 et 2016, en beurre, crème et fromages. Quant au lait de consommation, qui reste le premier produit laitier consommé en bio, une bouteille de lait achetée sur dix est bio.

 

Les chiffres clés de la filière lait de vache bio

  • 2432 exploitations bio en 2015
  • 15 000 vaches laitières bio
  • Environ 47 vaches par exploitation bio
  • 559 millions de litres de lait bio collectés en 2016
  • 5 fois plus de conversions en 2016 qu’en 2015
  • Projection octobre 2018 : 888,6 millions de litres de lait bio collectés

Production de lait de vache

En 2015, sur les 63 600 exploitations produisant du lait de vache en France, 2432 sont certifiées bio. Dans ces fermes, la production annuelle représente en moyenne par exploitation un volume d’environ 230 000 litres de lait, et on compte en moyenne 47 vaches laitières par exploitation.

Le cheptel de vaches laitières bio a augmenté de 144 % entre 2001 et 2015 : on en dénombre 113 600 en 2015, ce qui représente 3,1 % du cheptel total français de vaches laitières (source : Agence Bio).

Un peu plus de 2250 producteurs vendent leur lait à une laiterie. Approximativement 200 exploitations laitières font de la vente directe.

 

Evolution du nombre d’exploitations laitières certifiées bio

 

Evolution du cheptel de vaches laitières bio

Source : FranceAgriMer (d’après les données de l’AgenceBio)

 

Les exploitations sont réparties sur l’ensemble du territoire national, bien qu’on puisse identifier trois bassins plus particulièrement denses en élevages laitiers bios (entourés en noir sur la carte ci-dessous) : le Grand-Ouest, l’Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Le Nord de la France, fortement laitier, ne présente pas la même concentration d’élevages en bio. Quant à l’évolution du nombre d’exploitations laitières bio, elle est parfois plus dynamique et marquée dans les zones géographiques où la densité d’élevages laitiers bio est moins importante, comme le centre de la France.

Répartition des exploitations laitières certifiées bio en 2015

 

Collecte de lait de vache

La collecte de lait de vache bio a progressé de 147 % entre 2006 et 2015, pour atteindre 557 millions de litres en 2015. En octobre 2016, la collecte annuelle de lait bio s’élevait à 564,5 millions de litres (cumul sur 12 mois glissants).

L’année 2016 connaît un développement remarquable du nombre de conversions. En effet, entre novembre 2015 et mai 2016, 684 producteurs laitiers ont engagé une conversion en bio, alors qu’ils n’étaient que 83 au second semestre 2015. Bien qu’ayant ralenti, la dynamique s’est poursuivie au deuxième semestre 2016 avec 143 nouveaux producteurs laitiers à s’engager. On peut estimer que la collecte laitière annuelle bio devrait atteindre 864,1 millions de litres au 1er juin 2018 et 888,6 au 1er novembre 2018 (source : CNIEL).

 


Source : CNIEL

 

Plus d’une centaine de laiteries collectent du lait de vache bio. Parmi elles, trois entreprises (Biolait, Lactalis, Eurial-Agrial) collectent plus de la moitié de la production laitière bio.

Les principaux collecteurs de lait bio en France sont :

  • Biolait
  • Lactalis
  • Eurial-Agrial
  • Sodiaal
  • Laiterie Saint Père
  • Triballat
  • Sill Le Gall
  • Danone
  • Montsûrs

Pour en savoir plus :

Et en Europe ?

En 2015, près de 793 500 vaches laitières étaient certifiées en bio dans l’Union Européenne, soit un peu plus de 3 % du cheptel. Les principaux pays producteurs sont l’Allemagne, la France, le Danemark et l’Autriche. La part de la collecte nationale en bio varie fortement d’un pays à l’autre : de 2,3 % pour la France et l’Allemagne jusqu’à 16 % en Autriche.

Pour plus de détails, retrouvez les chiffres 2016 de l’Agence Bio sur la bio dans l’Union Européenne.


Source : CNIEL

En France, si la collecte de lait de vache bio représente encore une faible part de la collecte totale, en revanche la production se développe plus nettement et plus régulièrement que dans les principaux pays producteurs en Europe.

Transformation

En 2015, 100 établissements collectent du lait de vache bio et on compte 148 sites industriels de transformation (59 sites font à la fois de la collecte et de la transformation). Le lait conditionné est le principal débouché mais l’ensemble des ventes (en volumes) progressent entre 2015 et 2016.


Source : CNIEL

Excepté pour les fromages, qui sont produits par plus de 70 groupes ou entreprises indépendantes, les fabrications de produits laitiers bio sont relativement concentrées autour de grands transformateurs. En 2015, 13 groupes laitiers ont fabriqué du lait conditionné bio. Lactalis, Sodiaal et la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel sont les trois principaux opérateurs sur ce secteur, en produisant 78,5 % des volumes (source : FranceAgriMer).

 

Importance des acteurs de la transformation dans les différentes fabrications de produits laitiers bio (part de la production en volume)

Source : FranceAgriMer

Consommation des produits laitiers biologiques

La consommation a progressé beaucoup plus rapidement en bio que pour l’ensemble des produits laitiers. L’ensemble des produits laitiers bio a été concerné par cette croissance, et sur l’ensemble des circuits de distribution.


Source : FranceAgriMer