Recueil des savoir-faire en arboriculture biologique en région Centre-Val de Loire

Publié le : 18 septembre 2019

Bio Centre a réalisé en 2019 un recueil des savoir-faire arboricoles en Centre-Val de Loire, dans lequel sont présentées dix fermes produisant des pommes et des poires bio. Chaque présentation est complétée des savoir-faire spécifiques des arboriculteurs. Deux présentations plus succinctes ouvrent le recueil pour une meilleure représentativité régionale : la première est celle d’un producteur en conversion, la seconde celle d’un arboriculteur et prestataire spécialisé en pommes à cidre et à jus. En fin de guide deux focus techniques sur le carpocapse et le réchauffement climatique vous sont proposés.

Accompagner le développement de l’arboriculture biologique

A l’image de la filière française des fruits biologiques, les surfaces de production fruitière bio en Centre-Val de Loire, dont principalement les pommes et les poires, ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années. Fin 2017, le Centre-Val de Loire comptabilisait 164 exploitations produisant des fruits bio ou en cours de conversion, pour une surface totale régionale de près de 650 ha.

Le partage de références locales est donc apparu primordial pour accompagner le développement de l’arboriculture biologique régionale. C’est tout l’objet de cette publication, qui se veut outil d’échange de pratiques entre producteurs régionaux certifiés, en conversion ou encore en réflexion.

Ce recueil recense différentes pratiques collectées de février à mars 2019 auprès de 12 producteurs de pommes et de poires biologiques du Centre-Val de Loire.

Partager les expériences pour que chacun trouve son propre modèle

 Cliquez sur l’image pour télécharger le recueil

Le recueil vous présente chacun des arboriculteurs sous forme d’une fermoscopie de l’exploitation complétée du détail des différents savoir-faire maîtrisés par l’arboriculteur. En bonus, chacun témoigne de l’impact du changement climatique sur sa ferme et délivre un conseil à destination des porteurs de projet.

Ce guide n’a pas vocation à être un ouvrage de références techniques. Les savoir-faire des arboriculteurs sont relatés ici comme support de réflexion. Chaque pratique doit être adaptée en fonction du contexte et des objectifs de chacun. D’autant plus que les techniques, comme les produits utilisables, évoluent en permanence. Et les évolutions climatiques complexifient le tout !

“L’agriculture biologique tend, à mon sens, vers un modèle agricole préexistant aux années 1950 et l’avènement des produits de synthèse. Ce modèle, certes moins productif à court terme que l’agriculture dite conventionnelle, est tout de même le résultat d’une évolution de pratiques. L’agriculture dite conventionnelle a fait ses « preuves » en seulement 50 ans. L’appauvrissement des sols et de la biodiversité dû à l’utilisation des produits de synthèse ainsi que la nécessité d’y avoir recours pour pallier à ce même appauvrissement a pour conséquence directe la fin d’un environnement qui nous a pourtant fait vivre jusqu’à lors.

Pourquoi l’Agriculture Biologique ? Parce qu’il n’y a plus le choix.”

Guillaume Brisard, arboriculteur en Indre-et-Loire. Installation et conversion bio en 2018

Article rédigé par Nathalie Fernandes, assistante de communication, Bio Centre

Ceci vous intéressera