Thierry Daloni – Oliveraies – Alpes-Maritimes

La Maison Mélanie

En 2006, Thierry Daloni a repris l’exploitation familiale d’oliveraies située dans la commune de Lucéram, qu’il a converti en bio en 2014. Retour sur son parcours de conversion.

La ferme en quelques mots

 

  • Lucéram (06), 500m d’altitude
  • Reprise de l’exploitation familiale en 2006
  • Conversion engagée en 2014
  • Autre démarche qualité : AOP Olive de Nice
  • 1,5 ha d’Oliveraie
  • Récolte à la main

Une passion héritée de sa famille

Thierry Daloni a repris l’oliveraie familiale de Lucéram, en 2006, suite à la disparition de son père. Son idée : faire perdurer cet ouvrage familial qu’est la «Maison Mélanie», activité à laquelle il a toujours participé. La ferme tient le nom de sa grand-mère : Mélanie. Ce terrain a été acheté en 1933 par ses grands-parents alors qu’ils cherchaient à diversifier leur activité par l’oléiculture. Aujourd’hui, Thierry est parallèlement moniteur de ski à Auron en plus de son activité oléicole.

Son passage en bio

Il a tout d’abord conservé le savoir-faire et les pratiques de ses grands-parents et parents, en limitant les produits phytosanitaires. La démarche en bio est, selon lui, indissociable de la certification en Appellation d’Origine Protégée de l’olive de Nice dont il fait partie depuis 2002. Qui plus est, son intuition devenue prise de conscience lui a dicté que seul le bio permet le respect de l’environnement et de notre santé ! La Maison Mélanie est désormais en conversion vers l’agriculture biologique depuis 2014.

L’oliveraie

Dans la commune de Lucéram, à 500 mètres d’altitude se succèdent une multitude d’oliviers centenaires au sein d’un espace naturel préservé. Les 1.5 hectares de restanques d’oliviers cailletiers hébergent aussi sangliers et cerfs. La majorité de l’oliveraie est enherbée et irriguée. La fertilisation est assurée par le compost du bois de taille, complémentée par un engrais azoté ainsi que du bore en foliaire.

La récolte s’effectue manuellement à l’aide d’une gaule pneumatique. Les olives sont ensuite pressées au Moulin du Val del Pra de Lucéram ou conservées dans des jarres à la cave pour l’olive de table. Actuellement, Thierry souhaite diversifier sa production par les cultures fruitières méditerranéennes. Prochainement, il va se lancer dans la plantation de fruitiers comme le cognassier.

Commercialisation

Thierry commercialise essentiellement en vente directe grâce à la boulangerie Bread à Saint Laurent du Var et l’hiver à la boutique «saveurs de montagne» à Auron. Ses produits sont reconnus pour leur qualité. En effet, la Maison Mélanie a été récompensée par une médaille de bronze au concours départemental des huiles d’olive de Nice AOP en 2008 et en 2014.