Tester son activité

Stages, salariat, espaces-test agricole : plusieurs possibilités s’offrent à vous pour tester en condition réelle votre futur métier et vérifier qu’il répond bien à vos attentes. Ces expériences trouvent leur utilité à toutes les étapes de votre projet d’installation !

Les stages sont des moyens de se tester : dans le cadre du Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP), il peut s’agir de stages d’application de 2 à 6 mois, de stages de parrainage lorsque la ferme à reprendre a été identifiée, ou encore des stages encadrés par Pôle Emploi dits d’évaluation en milieu de travail, etc.

Le salariat permet également d’appréhender de nombreuses facettes du métier.

Pensez aussi au test d’activité ! Il permet de développer une activité agricole de manière responsable et autonome en grandeur réelle et sur un temps limité, dans un cadre qui permet de limiter et d’échelonner la prise de risque. L’objectif est d’évaluer le projet soi-même dans le but de décider de la poursuite, de l’ajustement ou de l’abandon du projet.

Il permet ainsi à des porteurs de projet d’expérimenter la faisabilité technique et économique de leur projet, de vérifier leur capacité à gérer une ou des productions agricoles, de conforter leurs savoir-faire et leurs compétences, de vérifier l’adéquation entre leur projet de vie et leur projet professionnel.

Les espaces-test agricoles sont des dispositifs réunissant l’ensemble des conditions nécessaires à la mise en place de tests d’activités. Ils combinent 3 fonctions distinctes : l’hébergement juridique de l’activité, la mise à disposition des facteurs de production (foncier, bâtiments, matériel) et la fonction de conseil et d’accompagnement. Les groupements d’agriculteurs biologiques sont des partenaires privilégiés des espaces tests, pour l’accompagnement des porteurs de projet.

Le Réseau National des Espaces-Test Agricoles

Créé en mars 2012, le Réseau National des Espaces-Test Agricoles (RENETA) a pour objet la promotion du test d’activité pour favoriser l’installation agricole.
Il regroupe aujourd’hui plus de 70 membres, parmi lesquels 44 espaces-test en fonctionnement, 27 espaces-test en projet et 6 membres associés (réseaux nationaux). Ces espaces-test sont des dispositifs multi-partenariaux impliquant des acteurs de nature très variée : associations de développement agricole et rural, associations d’éducation populaire, couveuses d’activité, coopératives d’activités, chambres d’agriculture, collectivités territoriales, parcs naturels régionaux, établissements d’enseignement agricole, etc.